18 novembre 2009

Chère Myla, je veux être comme toi.



 



 

 

J'ai un problème. OK, d'accord, j'ai pas mal de problèmes, mais je veux parler d'un problème qui n'est pas couvert par la Sécurité Sociale. Les photos de la dernière campagne Myla sont très belles, ça donne envie d'aller sur le site Myla et de tout acheter, mais...comme je vous le disais: j'ai un problème.

Premièrement, je n'ai jamais essayé leurs sous-vêtements, donc je ne suis pas certaine ni de la qualité ni du comfort. Et puis...je vois que certains modèles sont fabriqués au Portugal (bon signe) pendant que d'autres sont fabriqués en Chine (mauvais signe). Acheter des vêtements fabriqués en Chine c'est une chose mais acheter de la lingerie - qui est supposée haut de gamme- en est une autre. Maintenant, je sais ce que vous allez dire: Christelle, fait pas ta snob. Mais, voyez-vous, d'après mon expérience, je n'ai jamais trouvé de soutiens de qualité venant d'usines chinoises.  J'ai fait des recherches pendant deux ans (quand je vous dis que j'aime la lingerie, je ne blague pas!), demandant des échantillons provenant de nombreuses usines, et rien à faire, la qualité n'est pas la.

D'ailleurs les meilleures marques sur le marché (Aubade, Barbara etc...) font fabriquer leurs lignes en Europe ou en Afrique du nord (Maroc, Tunisie), pour des raisons logistiques biensûr, mais aussi pour la qualité des finitions, parce que la lingerie est une industrie très spécialisée.

Donc, dans le doute, je vais m'abstenir d'acheter, mais si quelqu'un connait bien cette marque, faîtes-moi signe!

-Christelle-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire